Quel usage faites-vous de l'accusé de lecture LinkedIn ?

Aujourd’hui, dans les traitements informatiques des archives LinkedIn de nos clients, nous savons exploiter l’accusé de lecture des messages envoyés sur LinkedIn. Avec horodatage !  

Je reformule. Dans le reporting LinkedIn d’un client, nous savons quels messages "transforment" ou pas, et à quelle heure. En particulier les messages de bienvenue. Nous savons aussi quelles invitations transforment.

Désormais, nous savons calculer les taux de lecture, globalement et par message. Nous déterminerons LA MEILLEURE HEURE pour que les messages de notre client soient lus. Nous saurons QUAND a été lu QUEL MESSAGE. Nous saurons quel contact n’a JAMAIS LU ses messages, ou quel est le délai moyen de lecture selon l’heure d’envoi du message.

Nous savons mesurer le taux de réponse effectif (pour les messages lus). Ce qui facilitera nos benchmarks (10% de réponse sur un message lu à 70% est différent de 10% de réponses sur un message lu à 40% - certains réseaux sont actifs, d’autres moins).

Rassurez-vous, ce n’est pas du temps réel, nos traitements sont mensuels !

Nous pensons que cet accusé de lecture présentera une grande valeur au plan marketing. Et vous, qu’en pensez-vous ? 

Vous voulez en savoir plus sur la méthode AD-CELL ? Tapez TACTIQUES SOCIAL SELLING dans LinkedIn, demandez à rejoindre le Groupe, et une fois accepté(e), choisissez la discussion qui vous intéresse. UN de nos coachs prendra contact avec vous pour vous offrir la formation de votre choix.

AD-CELL propose des astuces tactiques, des formations et du coaching pour simplifier votre activité sur LinkedIn et obtenir plus de résultats